Quelle rééducation est nécessaire après mon accouchement ?


La grossesse et l'accouchement entraînent de gros chamboulements dans le corps d'un femme, il faut en tenir compte en post-natal et reprendre ses activités physiques sans précipitation, dans le respect des modifications hormonales toujours présentes, surtout si vous allaitez.

Quand et comment retrouver son corps après la grossesse ?



+ La thérapie manuelle


Pendant votre grossesse votre posture globale a été soumis à rudes épreuves, votre dos et votre bassin ont subit beaucoup de modifications : les hormones sont en grande partie responsables, et notamment la relaxine qui joue un rôle primordial dans la détente de ses structures. Cette hormone ne disparaît pas comme par enchantement le jour de l'accouchement, sa concentration reste encore très élevée durant les premiers mois du post-partum, elle est maintenue d'autant plus si vous allaitez.

Elle va donc vous permettre des mouvements bien plus amples qu'à votre habitude et vous risquez de voir apparaître des douleurs musculaires et ligamentaires. Votre posture doit reprendre ces normes.


L'accouchement en lui même, est aussi une source de douleurs en post-partum : les accouchements longs et difficiles où il est parfois nécessaire d'avoir une intervention instrumentale, peuvent engendrer des pressions extrêmes sur votre corps.

La péridurale semble parfois gêner les jeunes mamans pendant quelques semaines.


La kinésithérapie en post-partum est donc primordiale et peut être mis en place très précocement et pallier à vos douleurs pour vous permettre de vous consacrer au mieux à votre bébé.



+ La rééducation du périnée


Le périnée est l'ensemble de muscle qui va être le plus mal mené au cours de la grossesse et l'accouchement : hormones, poids et passage du bébé, épisiotomie ou déchirure, utilisation de matériel pour facilité la sortie du bébé, autant de tracas pour ces muscles souvent méconnus et non maîtrisés.

La rééducation périnéale commence d'abord par une prise de conscience de leur existence et de leur utilité : il faut intégrer le périnée dans sa vie de tous les jours et savoir le protéger pour le reste de sa vie de femme. Cette prise en charge kinésithérapique est aussi primordiale pour récupérer les automatismes de contraction et une tenue à l'effort empêchant les fuites urinaires. Il s'agit dans la plus part des cas de prévention (10 séances à raison de 2 par semaine) mais parfois certains de ces troubles sont déjà présents pendant la grossesse ou en post-partum immédiat.

Cette rééducation est donc essentielle, même après une césarienne. 



+ La gymnastique abdominale non génératrice de pression sur le périnée


Les muscles abdominaux eux aussi sont soumis à des contraintes qui augmentent au fur et à mesure que le ventre s’arrondit, l’ensemble de la sangle abdominale se distend. Ces muscles qui sont indispensables dans la posture, doivent au plus vite retrouver leur tonicité pour permettre de reprendre les activités quotidiennes et les activités sportives. Souvent méconnue, cette étape est pourtant aussi important que la rééducation du périnée et moins coûteuse en énergie que l'on peut le penser.

Il s'agit en faite, d'exercices basés sur une respiration abdominale permettant au muscle transverse de se contracter et ainsi de protéger le périnée : ce muscle méconnu est le plus important des abdominaux, une vraie gaine protectrice.

Cette rééducation doit être menée chez un kinésithérapeute formé aux méthodes hypopressive ou non-génératrice de pression sur le périnée, les exercices type "crunchs" sont à bannir !



+ La reprise d'activités physiques adaptées


Une fois que votre corps ne subit plus les douleurs de la grossesse et de l'accouchement, que votre posture est revenue et que vos rééducation périnéale et abdominale ont été bien mené : la reprise sportive est l'étape suivante mais certains sports sont plus appropriés que d'autres dans la première année :

> favoriser les sports qui mettent en avant la respiration et la fluidité des mouvements : Pilates, Yoga, Taï-chi ou natation (attention attendre l'autorisation du medecin en post-partum immédiat pour les risques d'infection dans l'eau).

> éviter les sports à rebonds ou avec contact : course à pied, équitation ou sports d'équipe.


Il faut 9 mois pour faire un bébé, laissez à votre corps le temps de s'en remettre.




Infos pratiques

Horaires

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi    

Vendredi  

7h30 - 16h30

7h30 - 18h30

7h30 - 12h

7h30 - 18h30

7h30 - 16h

Illustrations réalisées par Charlotte Duchadeau - (n)être

Nouvelle Adresse

29 rue des Bûches

A002

31700 Blagnac

 

06-85-80-24-83 

 

Parking municipal : rue du 19 mars 1962 avec accès direct à la résidence 

Tramway Place du relais

Bus 70 Bûches

Fermeture 2020

- Mercredi 11 Novembre

- Vendredi 25 Décembre

- Jeudi 31 Décembre