Quelles sont les règles d'hygiène de vie à suivre pendant et après mon cancer du sein ?


L'hygiène de vie est primordiale pendant votre radiothérapie et/ou chimiothérapie, de simples consignes peuvent considérablement améliorer votre parcours de soin.

Après le traitement, il faudra devenir autonome et détecter au plus vite les complications, et si besoin consulter le plus rapidement possible pour mettre en place le traitement adéquat. 



+ Hygiène de vie


> Hydration

  • au minimum, 1,5L d'eau par jour

  • pendant la chimiothérapie, boire du jus d'Aloé Vera


> Alimentation

  • pas de sel, préférer les épices comme le poivre ou le curcuma

  • pas de surcharge en grosses protéines, il faut donc diminuer les protéines d'origine animales et/ou préférer les poissons et viandes blanches

  • augmenter les fibres pour favoriser le transit

  • diminuer le sucre


> Fatigue


Elle risque d'être présente aux différentes étapes du parcours de santé, il faut en tenir compte et ne pas hésiter à faire des siestes si nécessaire, se coucher tôt pour récupérer au maximum et demander de l'aide à l'entourage pour les tâches quotidiennes.

Le port de charges lourdes est à proscrire.



> Vêtements


Il faut au maximum éviter les situations de compressions du bras côté opéré :

  • sac à dos ou sac à main

  • vêtements et sous-vêtements trop serrés ou avec armatures

  • bijoux trop serrés : montre, bracelets et bagues

  • préférer les matières douces comme le coton

Dans le même esprit, éviter les bains chauds : la chaleur diminue la circulation dans le bras.



+ Protection de la peau


> En post-chirurgical immédiat

  • pour les indurations : Ialuset crème et Cicacare crème

  • pour les rougeurs : Cicalfate crème d'Avène


> Pendant la radiothérapie

  • nettoyer à l'eau et au savon au pH neutre avant la séance

  • éviter les lotions, déodorants ou épilations

  • pansement Hydrolac

  • VEA spray et crème

  • coupeur de feu


> Hygiène de vie

  • en été, protection solaire maximale renouvelée toutes les 2 heures mais il est préférable d'éviter les bains de soleil

  • en hiver, hydratation pendant les drainages lymphatiques manuels

  • éviter les plaies, sinon il faut désinfecter immédiatement


> Détection des infections


Il existe plusieurs types d'infections : lymphangite, érisipèle ou dermo-hypodermite. Les signes principaux sont les plaques rouges, la fièvre et l'augmentation de l'oedème, il faut consulter immédiatement. Le traitement sera 10 jours d'antibiotiques et des probiotiques.



> Compressions


Elles permettent de réduire l'oedème et de prévenir son apparition secondaire :

  • en post-opératoire immédiat, la prescription d'une brassière pour éviter au maximum le lymphocèle est primordiale.

  • dans la vie quotidienne et pour la reprise de l'Activité Physique Adaptée, le manchon est la meilleure solution pour permettre une bonne circulation lymphatique. Il pourra être utiliser épisodiquement à la fin de traitement lors des efforts plus importants ou lors d'un déplacement en avion par exemple.


+ Devenir autonome


> Auto-drainage


Cette technique permet à la patiente de réaliser elle-même la vidange des ganglions lymphatiques sous-claviers, sous-axillaires et abdominaux, il est également indispensable de maîtriser la respiration abdomino-diaphargmatique et de masser les zones oedématiées.


> Auto-bandages


Lorsque la patiente développe un lymphoedème secondaire, il faut limiter au maximum son installation avec des séances de kinésithérapie quotidiennes où il sera réalisé un drainage lymphatique manuelle ou mécanique puis un bandage pour maintenir le résultat. Quand l'oedème se stabilise, les séances peuvent être espacées et la patiente doit pouvoir mettre en place seule le bandage. 



> Activité Physique Adaptée


Les premiers exercices physiques sont généralement donnés par le kiné en post-opératoire immédiat, puis au fur et à mesure des séances de rééducation : la patiente va apprendre des exercices avec ballon ou élastique ou parfois même en balnéothérapie.


Quand le kiné décide d'espacer les séances, la patiente peut alors entreprendre une gym douce type Pilates puis se tourner vers tout sport souhaité en respectant les trois principes du Professeur Rivière. L'APA, pour obtenir un résultat et le maintenir dans la durée, doit être :

  • Raisonnable

  • Régulière : 3 fois par semaine, une demi-heure

  • Raisonnée

Les bénéfices de l'APA sont nombreux et prouvés, le corps va pouvoir mieux réguler les oestrogènes, l'insuline et la cytokine.

On note :

  • 20% de diminution de la fatigue pendant les traitements,

  • 40% de diminution des effets secondaires liée aux effets secondaires,

  • 50% de risque de récidive en moins.


Infos pratiques

Horaires

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi    

Vendredi  

7h30 - 16h30

7h30 - 18h30

7h30 - 12h

7h30 - 18h30

7h30 - 16h

Illustrations réalisées par Charlotte Duchadeau - (n)être

Nouvelle Adresse

29 rue des Bûches

A002

31700 Blagnac

 

06-85-80-24-83 

 

Parking municipal : rue du 19 mars 1962 avec accès direct à la résidence 

Tramway Place du relais

Bus 70 Bûches

Fermeture 2020

- Mercredi 11 Novembre

- Vendredi 25 Décembre

- Jeudi 31 Décembre