Comment se remettre après ma césarienne ?


Une césarienne est une intervention chirurgicale, il faut donc la considérer comme telle et ne pas croire que c'est une solution miracle moins pénible que l'accouchement. Comme s'y préparer dans le cas d'une césarienne programmée et comment en limiter les effets néfastes quand elle est pratiquée en urgence ?



+ Etat physique


La césarienne est une intervention chirurgicale, le premier des inconvénients sera donc l'anesthésie :

  • générale si la césarienne est programmée

  • rachidienne si la césarienne est faites en urgence

Pour pallier aux effets de celles-ci, achetez en pharmacie des probiotiques, type Protochoc et buvez beaucoup d'eau pour éliminer les produits de l'anesthésie.


Ce sont vos abdominaux qui seront les plus toucher par cette chirurgie, ils ne sont pas coupé mais écarté.


> A la maternité


Il est prévu 4 jours et 4 nuits de maternité pour les accouchements par césarienne, sachez que vous pouvez toujours demander plus si vous en ressentez le besoin, rentrer avant sera très compliqué même avec de l'aide.

Dans votre chambre de maternité, beaucoup de choses aide :

  • le lit médicalisé qui permettra de vous levez sans mettre en jeu vos abdominaux

  • le berceau de Bébé, qui permet de ne pas se baisser comme pour un lit à barreaux

  • le plan à langer et lavabo pour le bain, eux aussi à bonne hauteur

  • les douches et sanitaires qui sont larges et demandent peu d'effort aux mamans

  • l'équipe médicale qui est toujours là en cas de besoin

Les douleurs les plus importantes se localiseront donc au niveau du ventre et de la cicatrice, puis progressivement se déplaceront dans le bas du dos qui compense énormément le travail habituel des abdominaux.

Pensez à bouger régulièrement, allez marcher dans le couloirs toutes les deux heures pour soulager vos appuis dans le dos.



> Au retour à la maison


Après 4 jours, même si vous serez contente de rentrer chez vous, il faudra encore faire attention à vos mouvements et vos installations, surtout les 15 jours où les points ou agrafes seront encore en place :

  • pour vous couchez, passez par le côté et non directement sur le dos

  • pensez à vous installer dans votre lit avec de gros oreillers car trop à plat vous aurez énormément de mal à vous redressez sans la participation de vos abdominaux et donc sans provoquer une douleur. De même, pour l'installation sur canapé ou fauteuil trop profond

  • préférez le couffin dans la chambre et en hauteur pour ne pas avoir à vous lever brutalement si Bébé pleure et à vous pencher dans le lit pour le prendre

  • pour le bain, soit prévoyez une baignoire en hauteur, soit déléguez cette tâche mais c'est dommage de ne pas partager ce moment avec votre enfant, si votre lavabo le permet vous pouvez donner le bain à Bébé dedans, cela peut être un bon compromis

Une infirmière sera prévu pour changer le pansement et enlever les points ou les agrafes pendant 15 jours et comme pour un accouchement par voies basses, le système Prado est mis en place par la CPAM.

Si une sage femme vous a suivit pendant votre grossesse, contactez-la des que possible pour qu'elle passe à votre retour à la maison pour mettre au point votre installation en fonction des nouvelles contraintes liées à la césarienne.



> Après l'ablation des points/agrafes


Cet acte réalisé par l'infirmière ou la sage femme est moins douloureux qu'on le pense et vous donnera bien plus de liberté une fois réalisé.

Les douleurs lombaires peuvent cependant persister et il peut être possible que vous ayez besoin de séances de kinésithérapie pour soulager vos muscles lombaires par des massages, étirements et exercices doux.


Au niveau de votre alimentation, la sphère viscérale a été perturbé par cette intervention chirurgicale, il faut donc éviter les repas trop gras ou trop acide qui compliqueront la bonne digestion.



> A la reprise du travail


L'accouchement par césarienne n'entraîne pas un arrêt maternité plus long que pour un accouchement par voies basses, vous devez donc normalement reprendre le travail à 6 semaines post-accouchement. Selon votre activité professionnelle, ce délais peut être trop court : si votre travail nécessite le port de charge, la position debout prolongée ou beaucoup de trajet en voiture, il faudra voir avec votre médecin et peut-être demander une rééducation du périnée et des abdominaux en hypopressif anticipés.


> A la reprise du sport


Un fois votre rééducation périnéale et abdominale hypopressive faites, la reprise du sport est l'étape suivante, cependant il parait encore tôt pour une reprise dans sports de contact ou à ressauts. Pour une reprise en toute sécurité et progressive, commencez par la natation, le vélo ou les sports type Pilates, Yoga ou Taï-chi : au-delà du côté physique ces pratiques sont aussi essentielles pour gérer au mieux votre nouvelle vie avec Bébé, évacuer le stress et prendre du temps pour soi. Souvent moins physique, ces sports sont peu appréciés pour retrouver la ligne d'avant grossesse, ce sont pourtant les plus pertinents puisqu'ils faut travailler les muscles profonds qui gainent votre silhouette.



+ Etat mental


> Se faire expliquer et être écouter


Lors d'une césarienne programmée, vous aurez le temps de vous faire à l'idée et de poser toutes les questions qui vous vienne à l'équipe médicale qui vous suit mais lorsque la césarienne a été fait en urgence, vous aurez la visite le lendemain de l'obstétricien qui vous a opéré pour revenir sur les raisons qui l'ont amené à prendre cette décision et éclaircir avec vous tout les flous, la décision de la césarienne se faisant très vite parfois on ne peut répondre à toutes vos questions avant l'opération. Beaucoup de maternité propose également la visite d'un psychologue ou psychiatre pendant votre séjour à la maternité, pour parler de votre ressenti et parfois faire le deuil de votre accouchement imaginé. Vous pouvez demander à revoir cette équipe si besoin même après votre retour à la maison.



> Hypnose/Sophrologie


Malgré cette prise en charge psychologique, certaines auront du mal à passer à autre chose car la grossesse est souvent pleine de projet et une césarienne, en urgence de surcroît fait rarement parti du plan, dans ce cas, vous pouvez essayer de tourner la page avec des méthodes de relaxation type hypnose ou sophrologie chez un professionnel de santé formé.



> Parler de l'accouchement


Vous devez verbaliser cette expérience avec votre conjoint et votre enfant pour ne pas vous isoler, après la césarienne et la sortie de Bébé, l'opération ne s'arrête pas là pour vous, il faut que le chirurgien referme et cela peut prendre entre 30 à 40 minutes : du temps où se sera Papa qui s'occupe de Bébé et des premiers moments que vous allez avoir l'impression que l'on vous vole.

Parler de votre ressentis est dans ce cas très important pour vous sentir intégrer et récupérer rapidement ces moments volés.

Dans certains cas, le mot même d'accouchement sera difficile à prononcer ou entendre, il s'agit bien pourtant d'un accouchement et vous ne devez pas culpabiliser qu'il n'est pas été l'idéal.



+ La cicatrice


> 0 à 15jours


  • les soins infirmiers : la cicatrice est nettoyé tous les jours, et les points ou agrafes sont retirés après 15 jours.

  • les soins à faire soi-même : la cicatrice peut être très sensible ou insensible, cela n'est pas signe d'un mauvais pronostique. Dans tous les cas, il faut en prendre soins dès les premiers jours : hydratation est le maître mot. Très efficace mais onéreux, les pansements à base de silicone peuvent être appliquer les premières semaines.


> 15jours à 1an


  • les soins kiné : il faudra massé très précocement cette cicatrice, comme il est presque toujours difficile de le faire soi-même, vous pouvez faire appel à un kiné formé. Il faut cependant savoir que la prescription seule du massage de la cicatrice n'est pas un acte rembourser par la sécurité sociale, vous devrez donc régler les soins ou alors si votre ordonnance comporte une rééducation du dos par exemple, vous pouvez demander à votre kinésithérapeute s'il peut inclure la prise en charge de la cicatrice dans vos séances. Ce travail sur les adhérences ne se fait pas que sur le plan superficiel de la peau, il faut également que les plans profonds soient travailler pour que toutes les adhérences de la chirurgie soient levées et que votre contraction musculaire des abdominaux soit maximale. Il paraît donc primordiale de traiter cette cicatrice en première intention pour faire disparaître les douleurs lombaires et digestives, faire sa rééducation du périnée et des abdominaux, reprendre les activités sportives et pour un meilleur rendu esthétique.

  • les soins à faire soi-même : l'hydratation est toujours essentielle pendant la période de remaniement de la cicatrice, une crème type Cicalfate d'Avène ou celles qui préféreront des produits bio : gel d'Aloé Véra associé à une huile de rose musquée par exemple. Vous pouvez bien évidemment masser votre cicatrice si cela vous est possible, matin et soir serait l'idéal.

  • l'exposition au soleil : pendant la première année, il faut éviter l'exposition au soleil, même si le maillot de bain couvrira la cicatrice, attention selon les tissus vous ne serez pas protégé contre les UVA et UVB, il parait donc nécessaire d'appliquer toute de même un indice élevé de crème solaire et réappliquer toutes les deux heures. Vous pouvez également y mettre un gros pansement si vous trouver la crème trop contraignante.


45 vues

Infos pratiques

Horaires

Lundi

Mardi

Mercredi

Jeudi    

Vendredi  

7h30 - 16h30

7h30 - 18h30

7h30 - 12h

7h30 - 18h30

7h30 - 16h

Illustrations réalisées par Charlotte Duchadeau - (n)être

Nouvelle Adresse

29 rue des Bûches

A002

31700 Blagnac

 

06-85-80-24-83 

 

Parking municipal : rue du 19 mars 1962 avec accès direct à la résidence 

Tramway Place du relais

Bus 70 Bûches

Fermeture 2020

- Mercredi 11 Novembre

- Vendredi 25 Décembre

- Jeudi 31 Décembre